Guillaume Soucy

Site perso de:

     

     

    Guillaume Soucy
    CP 257 L'Orignal
    Ontario Canada
    K0B1K0
    1-613-307-0022

    Pour me joindre:

    Comment perde quelques livre avec McDo?

    Après avoir lu ce texte vous comprenderez de quelle façon je me suis pris.

    Je suis de nature un peut enrobé, mon anciens ancien emploi comme vendeur de garanties prolongées donc personne ne veux chez Staples était très intéressant mais je ne bougeais pas beaucoup dans le magasin car j’utilisais le chariot élévateur pour allez décrocher les imprimantes HP qui pesait quasiment trois tonnes qui étais empilées à vingt pied du sol, tellement haut que c’était au dessus des appareils d’éclairages au tubes fluorescents que je me suis fracassé la tête trop souvent dessus par mégarde. Quand j’ai quitté cet emploi pour allez travailler ou comme je le disait avec humour, joindre les rangs de l’armée McDo, oui car c’est quasiment comme être dans les forces d’armé cette entreprise là. Lors de mon « intégration » oui l’intégration, il y a aussi la formation sur le plancher de travail et sans oublier les séances de consommation de merde du « boss » ce qui consiste à te faire dire des bêtises quand tu n’a même pas d’affaire en t’en faire dire. Lors de l’intégration là on prête quasiment serment, ils nous donnes des documents bleu, jaune et rouge, des demandes de signatures qui autoriserais probablement que si McDo le souhaitais, ils pouvais nous prendre nos organes… C’est quand que le gros gérant, plus jeune que moi mais pesant probablement 350 livres nous dit, ceux qui travaille de minuit à 8 heure du matin on toute consommassions de nourriture payées. Là dans ma tête je me suis dit « Oh yeah, on va avoir du fun » et j’en ai eu!

     

    Il y a des soirs que je me suis empiffré comme un gros porc. Je n’engloutissais pas des affaires signé McDo pré assemblé, non. J’ouvrais les espèces de petits tiroirs jaunes en plastique des réchauds, « houpla » des McNuggets, des strips de poulets pour les McWraps, des boulettes de poulets épicés avec un milkshake toute suite qui suivait car c’était trop piquant, de la poutines, oui ok la poutine de McDo c’est pas bon mais avec trois ou quatre sachets de fromage en crottes c’était trop bon, le fromage je parlais de. Des smoothies au mangues et ananas, d’autres aux petits frutis, d’autre à saveur thé chai à la vanille. Aussi la machine pour crème la glace molle de faisait allez quand j’étais là, oh oui. Des grands McCafé à profusions à un tel points que je parlais vite vite vite et j’avais les yeux gros comme des pièces de deux dollar et à certains moment je me « payais la traite » avec la crème fouetté dans mon café, je vais être honnête avec vous que ça m’a souvent passé par la tête de me mettre l’embout de la bonbonne de crème en aérosol directement dans la bouche comme on faisait moi et mon frère plus jeune quand on étais enfants. Mais je me suis abstenu dût aux caméras de sécurité installées exagérément partout dans la cuisine du McDo.

     

    Ah oui j’oubliais presque, je nettoyai le restaurant aussi, et « mopper », brosser, frotter et « torcher » c’est du sports les amis! Je suis pas certains mais je pense que c’est ce qui à causé cette perte de poids… (dit avec sarcasme).

     

    Et oui, tous ça pour dire ça...

     

    Malgré cette consommation excessif de produits McDomarde, j’ai quand perdu un peut de mon « gras de Staples » mais là avec mon emploi actuelle au centre de distribution de Bentley-Leathers, pas loins du McDo et du Staples d’ailleurs, j’ai perdu exagérément de poids mais ça n’a rien de épatant quand je vous dit que je passe mes journées du lundi au vendredi à charger et à décharger des camions remorques. Mais mon ère McDo était aussi bizarre que l’ère Disco… Croyez moi!